Յ Ո Յ Ն Ե Ր – G R E E K

grece-euro-shutterstock-web-dossier-

FUCK EURO - bell-greece

FUCK EURO - bell-greece

Greece – A  Dramatic  Appeal   by  Mikis  Theodorakis

By Peter Koenig on August 9, 2015

The signatories are calling “all the peoples of the world, to realize that the struggle of the Greek people is also their struggle”.

Mikis Theodorakis to Greek PM Tsipras: Say a proud 'No’ to German Finance Minister Wolfgang Schaeuble’s “Nein.”-

Greece’s referendum: one no, many yeses!

traitor-720x340

READ  MORE = >

http://www.veteransnewsnow.com/2015/08/09/520812greece-a-dramatic-appeal-by-mikistheodorakis/

FUCK EURO - bell-greece

Greece’s  Syriza  makes  military  deal with  Israel  that  only  US  has  made

Middle East

on 25 Comments
greece-israel-defense-ministers

Greece’s ruling ostensibly left-wing Syriza party signed a “status of forces” accord with Israel on July 19. The Jerusalem Post explains that the agreement “offers legal defense to both militaries while training in the other’s country.”

That is to say, it is a pact in which Greece agrees to help the Israeli military—which has illegally militarily occupied and colonized Palestinian sovereign territory for almost five decades and which, practically bi-annually, demolishes infrastructure and massacres civilians and journalists (whom it deliberately targets when soldiers are “bored”) in Gaza.

Only one other country in the world has signed such an accord with Israel; that country is the US, which calls its uncritical support of Israel the “special relationship.”

“We very much appreciate your visit here during a difficult period for Greece,” Israeli Defense Minister Moshe Ya’alon, former Chief of Staff of the Israel Defense Forces (IDF) and an aggressive war hawk, told his Greek counterpart Panos Kammenos at a meeting in the Israeli Defense Ministry. “This underlines the importance of relations between the countries,” Ya’alon added.

Kammenos defended the deal on “anti-terrorism” grounds. He insisted that the “Greek people are very close to the people in Israel.”

– See more at: http://mondoweiss.net/2015/07/greeces-syriza-military#sthash.Ike4V4h7.dpuf

FUCK EURO - bell-greece

Greece  –  Opening  Floodgates  for  the  Vultures

By Peter Koenig on July 17, 2015

By  signing  a  memorandum  of  agreement,  Tsipras  offered  the vultures  of  Europe,  Washington  and  Wall Street  a  sell-out  of  his  country.

FUCK EURO - bell-greece

Greece,  Democracy  and  Original  Sin

Posted by GPD on July 16, 2015

fff_591

by Katherine Frisk:

In his recent Op Ed, Greek Guilt and Syriza Perfidy F. William Engdahl writes:

Every major world religion has cultivated feelings of guilt among its believers, none more expertly than the Roman Catholic Church with its dogma inspired by St Augustine, that insists we all are born in sin, guilty from the get go before we even take that first breath, the Doctrine of Original Sin.

Not irrelevant to the present Greek crisis is the historical fact that the Christian Church which arose out of Byzantium some seventeen hundred years ago, underwent a traumatic split around AD 1054 , known in church history as The Great Schism. At the centre of the theology of that split was the refusal of what came to be known as the Eastern Orthodox Church, to accept the Roman Catholics’ Doctrine of Original Sin. The Orthodox refuse to believe man is born guilty of the sins of his ancestors, guilt that must then be atoned.

The cruel irony of the Greek situation today is that despite that cultural heritage, a heritage that imbues Greek culture, today the Greek people feel a collective guilt that they have done something very, very bad and in a sense deserve what they are getting. The Greeks have been made to feel no longer good, but bad and guilty as causing this grave European crisis that was exposed in 2009.

 

……………………………………….

Genesis 2.

“God”is named Jehovah. An all male principle. Adam is not made in Jehovah’s image. He is made from clay after the seventh day of rest. Jehovah breaths life into him, then takes his rib and makes him a helper. Eve is created from a part of Adam.

Eve disobeys Jehovah and eats from the tree of knowledge. Did she possibly discover a jar hidden somewhere with Gen 1 wrapped inside of it, as we in turn has since discovered the Dead Sea Scrolls? It is because of this knowledge that Adam and Eve are thrown out of the Garden lest they discover the secret of life itself. This then is their “sin,” their original sin, not carnal knowledge as proposed by St.Augustine and humanity has been burdened with it ever since, along with the sexism and the racism that follow on from this line of thinking.

READ  MORE = >    http://www.veteranstoday.com/2015/07/16/greece-democracy-and-original-sin/

FUCK EURO - bell-greece

FUCK EURO - bell-greece

 

FUCK EURO - bell-greece

The  Greek  reform  proposals

Παρασκευή, 10 Ιουλίου 2015 00:43
UPD:01:14
READ  MORE = >

FUCK EURO - bell-greece

 

Greece  Says  OXI  (NO)  To  The  Troika

FY

The no vote by Greece is an extraordinary act of political courage, defying threats and intimidation from the European Union, the US government and the Greek ruling class and sends an alarming signal to the global elite that the game has dramatically changed. The “no” vote itself has made clear the social chasm separating the working class from the ruling elites of Greece, Europe and America and sets the stage for needed social change but it won’t be easy escaping our Black Hole of debt: Allen L Roland, PhD

READ  MORE =>

http://www.veteranstoday.com/2015/07/09/greece-says-oxi-no-to-the-troika/

FUCK EURO - bell-greece


FUCK EURO - bell-greece

Haine du Juif : 90% des Grecs estiment que les Juifs  ont trop de pouvoir dans la finance

Publié le 2 juil 2015

http://www.lemondejuif.info/2015/07/haine-du-juif-90-des-grecs-estiment-que-les-juifs-ont-trop-de-pouvoir-dans-la-finance/

GRECE-BANQUE

Un récent sondage de l’Anti-Defamation League (ADL) a révélé qu’une très large majorité de Grecs continue d’avoir des opinions extrêmement antisémites et ce malgré une baisse récente des attitudes antijuives dans d’autres parties de l’Europe.

Selon les résultats de l’enquête, sept Grecs sur dix (67%) nourrissent des attitudes antisémites (69 % en 2014). Neuf Grecs sur dix (90%) estiment que les Juifs ont « trop de pouvoir dans le monde des affaires » et 85% d’entre eux estiment que les Juifs ont « trop de pouvoir dans les marchés financiers internationaux ».

En outre, 70% des sondés estiment que les Juifs parlent « trop de la Shoah » et 51% affirment que les Juifs « ne se soucient que d’eux-mêmes ».

Un Grec sur quatre (25%) estime aussi que le nombre de Juifs assassinés pendant la Shoah a été « grandement exagéré ». Un Grec sur trois tient les Juifs pour « responsables de la plupart des guerres dans le monde » et près d’un Grec sur deux (41 %) estime que les Juifs sont détestés en raison de « la façon dont ils se comportent ».

Les personnes interrogées, qui ont répondu « probablement vrai » à au moins six stéréotypes négatifs sur 11 à propos des Juifs, ont été jugées comme détenant des attitudes antisémites.

Fondée en 1913, l’Anti-Defamation League est la première organisation dans le monde qui lutte contre l’antisémitisme grâce à des programmes et à des services qui font échec à la haine, aux préjugés et à l’intolérance.

K.S. – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

FUCK EURO - bell-greece

25 vérités d’Alexis Tsipras sur le chantage du lobby financier international

par Salim Lamrani
mercredi 1er juillet 2015

 Fidèle au mandat que lui a donné le peuple, le Premier Ministre grec a décidé de soumettre l’ultimatum du Fonds monétaire international, de l’Union européenne et de la Commission européenne à un référendum le 5 juillet 2015

  1. Depuis l’arrivée de Syriza au pouvoir en janvier 2015, la Grèce subit une « asphyxie économique sans précédents » de la part de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international, dans le but de faire plier le gouvernement progressiste et de l’empêcher de « mettre fin à l’austérité et de restaurer la prospérité et la justice sociale ».[1]
  1. Le but des négociations était d’arriver à un accord viable « qui respecterait à la fois la démocratie et les normes européennes » afin de sortir définitivement de la crise.
  1. La Troïka a exigé de la Grèce le respect des accords pris par les gouvernements précédents, dont les politiques économiquement inefficaces et socialement désastreuses ont été majoritairement rejetées par le peuple grec qui a décidé de porter Syriza au pouvoir.
  1. A aucun moment, le gouvernement grec n’a cédé aux menaces des institutions européennes et du FMI.                                                                                                                   LIRE  LA  SUITE = >                                                                           http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/25-verites-d-alexis-tsipras-sur-le-169197

FUCK EURO - bell-greece

The  Radical  Reconfiguration  of Southern  European  Politics:  The  Rise  of  the  Non  Leftist Left

Posted by James Petras on June 22, 2015

PIIGS: Portugal, Italy, ireland, Greece and Spain

by Dr. James Petras

Introduction

Over the past decade fundamental changes have taken place in Southern Europe, which have broken with previous political alignments, resulting in the virtual disappearance of traditional leftist ’parties, the decline of trade unions and the emergence of ‘middle class radicalism’.

New political movements, purportedly on the left, no longer are based on class conscious workers nor are they embedded in the class struggle.  Likewise on the right, greater attention is paid to escalating the repressive capacity of the state instead of state intervention in pursuit of economic markets.

Radicalization of the right, including massive cutbacks in social spending, has demolished welfare programs.  The dispossession of households has uprooted cohesive neighborhood-based social organizations.

In place of the class based traditional left, ‘non-leftist left’ movements have emerged.  Their leadersembrace‘participatory democracy’ but engage in vertical political practice.

On the right, politics no longer revolve around conserving national economic privileges.  Rightwing leaders willingly subordinate their economies and society to imperial led crusades, which empty national sovereignty of any meaning while pillaging the national treasury.

This essay will proceed to discuss these complex changes and their meaning.

The ‘Non-Leftist Left’ in Southern Europe

greece-crisis_ IMF EU

READ  MORE = >

http://www.veteransnewsnow.com/2015/06/22/519259the-radical-reconfiguration-of-southern-european-politics-the-rise-of-the-non-leftist-left/

 FUCK EURO - bell-greece

Les juifs grecs demandent 25 millions d’euros de réparations à l’Allemagne

25 mars 2015 10:32

shoah-business-zeon-caisse-memorielle-642x703

70 ans après, les leaders juifs en Grèce demandent des réparations de plus de 25 millions d’euros à l’Allemagne en lien avec l’occupation nazie, Hitler ayant forcé les juifs à payer le prix de leur transport dans les camps de concentration.

En savoir plus : La Grèce propose à Berlin «une commission conjointe» sur les réparations de guerre de 1939-1945

En 1943, environ 58 585 Juifs ont été chargés dans des trains à Thessalonique pour être déportés dans des camps de concentration en Pologne. Comme pour remuer le couteau dans la plaie, les juifs ont été forcés à payer le coût du transport qui a dépassé deux millions de reichsmarks sur toute l’année, soit près de 25 millions d’euros actuellement.

David Saltiel, président de la communauté juive de Thessalonique, a déclaré que les réparations allemandes pourraient financer la construction d’un monument de l’Holocauste sur le site de la gare d’où les Juifs sont partis pour la Pologne pendant la Seconde Guerre mondiale.

«Ce serait une grande opportunité si le gouvernement allemand décidait de contribuer, l’argent versé viendrait à point nommé», a annoncé à Newsweek David Saltiel.

Presque 60 000 Juifs grecs – près de 75% de la population juive de Grèce à l’époque – ont péri pendant l’Holocauste, selon le musée et centre de recherche Yad Vashem. Les nazis ont déporté plus de 45 000 personnes de Thessalonique dans le camp de concentration d’Auschwitz en Pologne.

LIRE  LA  SUITE = >

http://francais.rt.com/lemonde/1298-juifs-grecs-demandent-25-millions

FUCK EURO - bell-greece

Crimes nazis:  l’Allemagne  pourrait verser  plusieurs  milliards  à  la  Grèce

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/presse/20150318/1015230414.html#ixzz3UlVF9D2c

FUCK EURO - bell-greece

 MOHAMED  HASSAN : ” LA  GRECE  EST  UN  EXEMPLE  POUR  TOUTE  L’EUROPE “

12   MARS  2015  

Le bras de fer engagé entre la Grèce et l’Union européenne depuis l’élection de Syriza relance le débat sur la sortie de l’UE. Pour certains, point de salut pour le peuple grec tant qu’il restera prisonnier du carcan européen. Les traités gravés dans le marbre ne laisseraient aucune chance au réformisme, les négociations sur la dette et l’austérité seraient perdues d’avance. Pour d’autres, une sortie de l’UE raviverait les démons nationalistes et porterait un coup fatal à la solidarité entre les peuples du Vieux continent. Les luttes sociales devraient ainsi se mener nécessairement à l’échelle européenne. Sortir ou pas ? Telle est la question, et nous l’avons posée à Mohamed Hassan qui extirpe ce dilemme d’un débat figé. Il met en lumière les opportunités et les menaces qui gravitent autour de la crise grecque et nous explique comment cette dynamique pourrait inspirer les travailleurs à travers toute l’Europe. Encore faut-il tirer les leçons de l’Histoire et ne pas tomber dans les pièges réactionnaires de l’islamophobie et de l’antisémitisme…

Pensez-vous que la Grèce est prête à quitter l’Union européenne ?

Il y a deux points de vue au sein des forces progressistes de Grèce. Les communistes du KKE voient l’Union européenne comme un club d’impérialistes. La Grèce, en tant que pays des Balkans, devrait quitter l’Europe, nouer des alliances régionales et mener une révolution socialiste, ce qui n’est pas possible au sein de l’UE. Ce parti n’a pas récolté beaucoup de voix lors des dernières élections.

L’autre tendance est incarnée par Syriza, une coalition de la gauche radicale dont la principale composante, Synaspismos, regroupe des dissidents du KKE qui ont été rejoints par des organisations et des petits partis d’inspiration trotskiste, écologiste, anarchiste, etc. Ils pensaient que la Grèce pourrait profiter de l’adhésion à l’UE. Ce qui est tout à fait compréhensible. Personne n’a envie de vivre dans un taudis. Alors, quand on vous propose de rejoindre le palais d’un club de riches comme l’UE, vous ne dites pas non.

Mais la conscience du peuple grec s’est éveillée ces dernières années. Avec ces recettes que le FMI avait déjà imposées en Afrique et en Amérique latine dans les années 70 et 80, la Grèce a traversé une expérience particulièrement douloureuse. Nous avons assisté à la destruction totale des travailleurs grecs. Cette expérience a éveillé la conscience politique des travailleurs, mais aussi celle de la petite-bourgeoise et l’intelligentsia. Une grande partie d’entre eux n’est cependant pas prête à quitter l’Europe. Ils espèrent qu’il y aura une réforme au sein de l’UE et que le FMI fera une pause. Voilà où nous en sommes aujourd’hui avec Syriza.

Mais le nouveau gouvernement ne semble pas en mesure de tenir toutes ses promesses électorales. Après les premières négociations avec l’Eurogroupe, certains l’ont accusé de faire déjà machine arrière. Est-ce la preuve qu’un gouvernement ne peut pas mener de réformes sociales ambitieuses au sein de l’UE où le néolibéralisme est gravé dans les traités ?

LIRE  LA  SUITE  =>

http://www.michelcollon.info/Mohamed-Hassan-La-Grece-est-un.html

FUCK EURO - bell-greece

GreeceSyriza – Subservience to Neoliberalism  – The Killing Plague that Knows No Mercy ?

 

Greece's prime minister, Alexis Tsipras, right and finance minister Yianis Varoufakis.

by Peter Koenig

“Global Research”, “ICH” —  To begin with, let’s be clear, neoliberalism is a criminal, murderous plague that knows no mercy. Neoliberalism is the root of (almost) all evil of the 21st Century. Neoliberalism is the cause for most current wars, conflicts and civil strife around the globe. Neoliberalism is the expression of abject greed for accumulation of resources by a few, for which tens of millions of people have to die.

Neoliberalism lehmann_mclimans_b24.5_630

Neoliberalism and its feudal banking system, led by Wall Street and its intricate network of international finance, steals public infrastructure, public safety nets – public investments paid for by nations’ citizens – robs nations of their resources (labor, physical resources above-and underground) – by avid schemes of privatization, justified under the pretext of ‘structural reforms’ to ‘salvage’ poor but often resources-rich countries from bankruptcy.

Rescue by structural reform or adjustment is synonymous with deceit. Even IMF chief, Christine Lagarde, admitted that the model failed in Greece, thereby admitting that the notion of ‘austerity’ for the poor as a means for economic recovery is not working. – No news to most of us.

READ  MORE  = >

http://www.veteransnewsnow.com/2015/02/22/515798greece-syriza-subservience-to-neoliberalism-the-killing-plague-that-knows-no-mercy/

FUCK EURO - bell-greece

DISCOURS   D’ALEXIS  TSIPRAS  DU  25 JANVIER EN  INTÉGRALITÉ


    Par

 

http://www.okeanews.fr/20150212-discours-dalexis-tsipras-du-25-janvier-en-integralite

FUCK EURO - bell-greece



Comments are closed.